01/10/2006

les taquets d'échelle ... le mauvais choix

Affligeant de bêtises ....
Ces photos datent mais de temps en temps nous pouvons encore tomber sur des chantiers cauchemardesques
DSCF3173

 

Vue rapprochée

DSCF3176

 

Que faut-il penser de ces échafaudages sur taquets d'échelle même s'ils ont une autre facture que ceux ci-dessus :

échafaudage taquet 01

Divers organismes professionnels, notamment en Belgique et en France, ont lancé une campagne d’information pour attirer l’attention sur les dangers et les limites des taquets d’échelle.

Les échafaudages légers ainsi constitués sont, dans tous les cas, inadaptés pour servir de surface de recueil et donc de protection de bas de pente.

Pour les autres cas (travaux de zinguerie, peintures d’avants-toits...) où ce type de matériel peut être admis, les contraintes réglementaires sont telles que bien peu d’arguments sont susceptibles de justifier encore leur utilisation.  En tout état de cause le montage et le démontage nécessitent un minimum de précaution.

Nous invitons les entreprises qui auraient l’intention d’utiliser ce type d’échafaudage comme dispositif de recueil en pied de versant de toiture, à lire les publications du CNAC P-construction N°3 « échafaudages sur taquets d’échelles ».

Au paragraphe 2.1.4, le CNAC mentionne clairement qu’il est interdit de soumettre un échafaudage sur taquets d’échelles à des sollicitations pour lesquels il n’est pas prévu. En particulier, il ne peut pas servir comme dispositif de recueil en pied de versant de toiture, il ne peut pas servir de support à d’autres échafaudages et il ne peut être bâché.

En introduction, le CNAC relate l’étude théorique réalisée par l’Administration de la sécurité qui révèle par ailleurs que, en dehors des dangers qui accompagnent l’utilisation d’échafaudages classiques, ceux établis sur taquets d’échelles présentent des risques très particuliers souvent méconnus ou sous-estimés. Il s’agit notamment des dangers :

·         de renversement de l’ensemble lorsque le plancher de travail est établi à une hauteur insuffisante et lorsque le centre de gravité de l’ensemble n’est plus à l’aplomb de sa base de sustentation.

·         de surcharge de l’échelle d’appui (poids mort de l’échafaudage, la présence d’un, voire de deux hommes et d’un peu de matériau), alors qu’une échelle normalisée n’est prévue que pour supporter le poids d’un seul homme à la fois ;

·         de surcharge de l’échelle d’appui due au moment de flexion supplémentaire induit par l’effet de bras de levier que représente le taquet d’échelle par rapport à une mise en charge classique de l’échelle.

Ce que nos amis Français pense du taquet d'échelle :

Extrait du numéro 53 de juin 2003 de Prévention BTP (magazine de l’O.P.P.B.T.P.) :
“Les organismes professionnels (...) ont lancé une campagne d’information pour attirer l’attention sur les dangers et les limites des taquets d’échelle. (...) Les échafaudages légers ainsi constitués sont, dans tous les cas, inadaptés pour servir de surface de recueil et donc de protection de bas de pente.
Pour les autres cas (travaux de zinguerie, peintures d’avants-toits...) où ce type de matériel peut être admis, les contraintes réglementaires sont telles que bien peu d’arguments sont susceptibles de justifier encore leur utilisation. En tout état de cause le montage et le démontage nécessitent un minimum de précaution.
Et la réglementation impose l’usage d’un système d’arrêt de chute ainsi que des règles strictes d’installations qui sont énoncées dans la plaquette diffusée par les organismes concernés.”
 
image_video_taquet

Cliquez alors sur .... http://www.dimos.fr/web/p49_taquet_d_echelle.html

mais on ne peut pas visionner la video on-line 

 

08:41 Écrit par CoordiWeb dans Echafaudage | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : reflexions, danger, hauteur |  Facebook |

Commentaires

est ce qu'il ne serais pas possible de concevoir des échelles qui auraient une résistance suffisante pour recevoir des taquets mais qui ne seraient exclusivement réservées que pour échafauder et non à l'usage d'échelles de pieds?

Écrit par : demenois | 04/12/2008

est ce qu'il ne serais pas possible de concevoir des échelles qui auraient une résistance suffisante pour recevoir des taquets mais qui ne seraient exclusivement réservées que pour échafauder et non à l'usage d'échelles de pieds?

Écrit par : demenois | 04/12/2008

est ce qu'il ne serais pas possible de concevoir des échelles qui auraient une résistance suffisante pour recevoir des taquets mais qui ne seraient exclusivement réservées que pour échafauder et non à l'usage d'échelles de pieds?

Écrit par : demenois | 04/12/2008

Bonjour,
Que pensez des echafaudages avec echelle et taquet de ce fournisseur ?
http://www.mauderer.de/fr/produkte/standardbereich/leitern-blitzgerueste/Arbeitsgeruest.php
Merci.

Écrit par : Bravo Fiat | 06/12/2008

En effet certaines échelles sont prévues pour les taquets (300 kg au lieu de 150 kg comme charge maximale) mais seulement pour des travaux de rive et pas comme recueil en bas de pente ... voir mon nouveau blog ... www.coordiblog.com

Écrit par : Legros | 28/07/2010

j ai bossé des années avec des taquets et je suis encore vivant.C 'est très pratique, très rapide d installation et bon marché pour le client et le pro.

Écrit par : louviau | 01/06/2012

C'est que vous n'êtes jamais tombé du toit sur le plancher alors. Si cela avait été le cas, vous n'auriez pas su m'écrire ce message car les taquets ne tiennent pas au choc. C'est vrai que c'est bon marché et très rapide d'installation mais la facilité d'installation et son accessibilité sont plus que discutables. BàV

Écrit par : Legros | 02/06/2012

Les commentaires sont fermés.