19/10/2006

RAS LE BOLKESTEIN SUR CHANTIER

12 personnes qui dansent

Bien-être des ‘nouveaux’ travailleurs de la construction

Les travailleurs des nouveaux États membres occupés dans le secteur de la construction en Belgique présentent pas mal de problèmes lorsqu'un coordinateur les rencontre sur un chantier.

Ces travailleurs sont très vulnérables au niveau du bien-être. La communication est le premier problème, si bien qu’ils ne comprennent pas souvent les instructions de sécurité et qu’ils peuvent difficilement communiquer avec les "autorités du chantier". Un autre point sensible est que, comparativement au travailleur de la construction belge moyen, ils n’ont généralement pas reçu de formation de sécurité. Ils n'ont pas nécessairement l’expérience requise pour mettre correctement en oeuvre les produits de la construction ou pour utiliser en sécurité les équipements de chantier. Ne parlons pas des exigences et formalités nécessaires en matière de surveillance de la santé qui ne sont pas toujours remplies chez ces travailleurs . Enfin ils ne disposent souvent pas des équipements de protection individuels requis. Ces manquements sont souvent accentués du fait qu'ils travaillent avec un faux statut d'indépendant.

bolkestein 02Et dire que la directive Bolkestein n'est pas encore passée. Qu'est que cela sera quand elle passera ?

Bolkestein
Contre la directive BOLKESTEIN ... à suivre

00:06 Écrit par CoordiWeb dans Réfexions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : danger |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.