03/01/2007

Meilleurs voeux pour des échafaudages conformes

échafaudage dangereux

Dépaysement - ce n'est hélas pas de l'humour (vu sur www.koreus.com ).

18:34 Écrit par CoordiWeb dans Echafaudage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : danger |  Facebook |

17/12/2006

Commandez et on vous obéira

commande nacelle 01 Dur d'être un tableau de commande sur nacelle. Vu sur chantier. Le SECT signale systématiquement le problème depuis plus d'1 an. Je téléphone au loueur qui me demande si le SECT autorise l'utilisation de la machine. Je réponds que oui. A ce moment, le loueur me demande ou est le problème. Le problème est clair en cas d'accident, le loueur peut être incriminé. Questions à se poser, la responsabilité de la personne qui a loué le matériel peut être engagée puisqu'il autorise son personnel à utiliser la machine. Responsabilité également du SECT qui voit que manifestement rien ne bouge au niveau de cette remarque qui revient au bout d'un an.  Toute machine se doit d'avoir un tableau de  commande lisible et en ordre. Le manuel est également manquant depuis quelques trimestres.

14:40 Écrit par CoordiWeb dans Chantier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : engins, reflexions, danger |  Facebook |

Incitation au suicide

échaf incitation suicide 01Vu sur la route, un échafaudage plus que problématique au niveau de son montage. Je ne reviendrai plus la-dessus. On peut se demander à qoui sert réellement l'échafaudage en cas de travail sur la toiture ou même pour un travail sur rive.
Mais la ou ça mérite une mention spéciale, c'est l'incitation suicide lancée aux piétons.
echaf incitation au suicide 02Aucune protection n'est mise en place contre les chutes d'objet au niveau de la conception des planchers, pour la finalité de l'échafaudage et du fait de l'absence de plinthe. Allez-y franchement chers piétons si vous voulez recevoir quelque chose sur la tête.

13:44 Écrit par CoordiWeb dans Echafaudage | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : danger, chantier |  Facebook |

10/12/2006

Monsieur 20.000 Volts

Jeu de mots facile ... J'ai lu le livre de Monsieur Croizon et je crois qu'il serait le premier à faire ce jeu de mots. Ce livre est incroyable par le côté spectaculaire de l'accident mais surtout par le côté extraordinaire de l'accidenté.

JaidécidédevivreLe 5 mars 1994, Philippe Croizon voit son destin basculer pour toujours. Alors qu'il démonte l'antenne de télévision de sa maison, celle-ci touche la ligne à haute tension. Il est électrocuté. Si la première décharge (20 000 volts) le tue sur le coup, la seconde le ramène à la vie. Jusqu'à l'arrivée des pompiers, sa femme et son fils assistent, impuissants, à sa combustion. Lorsque, deux mois après le choc, il se réveille, il est amputé des quatre membres et bardé de tuyaux dans une chambre stérile. Deux «solutions» s'offrent à lui : mourir ou décider de vivre. Il choisira de se reconstruire. Pour Jérémy, sept ans, et Grégory, né quelques mois après l'accident. Miracle de la volonté, au terme de cent heures d'anesthésie et d'opérations, Philippe Croizon réussira à marcher, à conduire, et même à refaire de la plongée - son sport favori.
Rédigé à l'aide d'un logiciel de reconnaissance vocale, J'ai décidé de vivre revient sur l'incroyable parcours d'un homme qui, après douze ans de combat, n'a pas fini de nous étonner. Ce livre est une incroyable leçon de courage et d'optimisme, la preuve que rien n'est impossible.

Fiche détaillée "J'ai décidé de vivre"

Auteur

Philippe Croizon

Editeur

Gawsewitch Jean-Claude
Date de parution21/09/2006
Nombre de pages224 pages

Format

14 cm x 20 cm

ISBN

2350130738

 

Pour se remettre à la terre, il ne faut pas oublier qu'un contact direct avec un voltage plus faible (comme notre 220V domestique) est parfois beaucoup plus dangereux qu'un courant provenant d'une source haute tension car les problèmes de fibrillation ventricullaire sont alors prédominants.

11:49 Écrit par CoordiWeb dans Réfexions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : danger, electricite |  Facebook |

04/12/2006

Vla l'bon vent, vla le joli vent

vent

Calcul de la force du vent

F = 1/2 x  Masse Volumique de l'air x Surface x Coefficient de traînée x (vitesse du vent)²

, masse volumique de l'air : 1.293 kg/m^3

, vitesse du vent en mètre/seconde – si 60 km/h -> 16.7 m/s

, coefficient de traînée (sans unité) ici égal à 1,3 (Cx d’une plaque)

, Surface en m² de la plaque si plaque de 12 m²

Soit une force de ½ x 1.293 x 12 x 1.3 x 16.7²  = 2813 N – soit une force de 281 kgf s’exerçant sur le panneau.

Pour retenir une plaque avec cette force, on admet en général qu’une personne peut exercer une poussée horizontale ou une traction de 300 N (Quelqu'un a-t-il des informations sur ce point ?).

De ce fait pour maintenir le panneau il faudrait disposer de 9 personnes au sol.

08:11 Écrit par CoordiWeb dans Levage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : calcul, danger, elingage |  Facebook |

26/11/2006

Couvreur un métier attachant

couvreur cloué

BERLIN (Reuters) - Les pompiers d'une petite ville de l'ouest de l'Allemagne sont intervenus pour délivrer un couvreur qui, juché sur un toit, s'était bien involontairement crucifié par le pied avec une cloueuse automatique. L'ouvrier est resté près d'une heure lié à un madrier par un clou de sept centimètres.
Les pompiers ont dû scier ledit madrier pour le sortir de là. Le crucifié malgré lui est resté de marbre tout au long de l'opération, assure le porte-parole des pompiers de Herten.

14:39 Écrit par CoordiWeb dans Outillage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chantier, danger |  Facebook |

05/11/2006

Les échafaudages sur tréteaux ...

échafaudage sur tréteaux encore un échafaudage à problèmes. Cet échafauge n'est pas réellement un échafaudage à tréteaux mais la superposition hyper dangereuse de 2 mauvais échafaudage. Mais le principe est le même et doit être ABSOLUMENT proscrit.
 
L'article 454 du RGPT est abrogé et n'est plus de mise. La seule réponse est de vous référer à la notice d'utilisation de votre fabricant ou fournisseur de tréteaux (cela m'étonnerait qu'il en existe).

 

Echafaudages sur tréteaux

 

Art. 26 de l'A.R. du 31/8/2005: art. 454 est abrogé; néanmoins, ces dispositions restent en vigueur jusqu'à ce que les équipements qui ont été mis à la disposition des travailleurs avant le 25/9/2005 ont été remplacés ou adaptés conformément à l'art. 24 de l'A.R. du 31/8/2005 (prévu en juillet 2006).

 

Art. 454. Il est interdit de faire usage d'échafaudages sur tréteaux:

  1. ayant plus de deux rangées de tréteaux superposées; N'EST PLUS DE MISE
  2. dont la hauteur dépasse 3 m;
  3. installés sur des échafaudages suspendus.

Les tréteaux seront construits en matériaux de bonne qualité et leurs montants seront convenablement entretoisés.

S'ils sont installés sur le sol, ils prendront appui sur une base suffisamment ferme. S'ils sont installés sur des planchers, ceux-ci devront être fixés sur les gîtages du bâtiment en construction, être jointifs et avoir une largeur suffisante.

La largeur des échafaudages sur tréteaux installés sur des plates-formes devra être telle qu'il reste un espace libre suffisant pour le transport des matériaux et le passage des personnes sur lesdites plates-formes.

L'échafaudage sur tréteaux sera dûment étayé dans le sens de sa longueur pour en prévenir le renversement en cours d'emploi.

11:17 Écrit par CoordiWeb dans Echafaudage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : danger, chantier |  Facebook |

04/11/2006

Mauvais appuis ...

appuis échafaudage
 
Très bel exemple de très mauvais appuis.
 
appuis échafaudage 01
 
et c'est pas tout, jamais sur un corps creux ...
 
appuis échafaudage 02

17:43 Écrit par CoordiWeb dans Echafaudage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chantier, danger |  Facebook |

Moins bon ... les échelles à taquets

échelles taquets Non, non et renon ... les échelles à taquets ne peuvent être utilisées pour travailler en toiture. Le fait que les garde-corps soit là ou pas ne change rien. En cas de chute l'ensemble ne tiendrait absolument pas le coup.

17:40 Écrit par CoordiWeb dans Echafaudage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chantier, danger |  Facebook |

23/10/2006

Analyse des risques : somnolence au volant ....

somnolence 02Allez sur ce site c'est instructif.
Plutôt que de sombrer dans un sommeil profond, les chauffeurs fatigués sont souvent victimes d’épisodes de microsommeil, un sommeil léger qui ne dure que quelques secondes. Lors d’un épisode de microsommeil de cinq secondes sur une autoroute, un conducteur peut franchir plus de 100 mètres, soit presque la longueur d’un terrain de football. Le microsommeil provoque une perte d’attention temporaire qui affecte toutes les fonctions cognitives : concentration, temps de réaction et aptitude à résoudre un problème. Cette baisse de vigilance peut être vraiment très dangereuse au volant.
 
Mon analyse des risques ... je dois veiller à la somnolence au volant ainsi qu'à la conduite avec GSM. Ce sont mes deux points faibles et les solutions sont faciles : dormir plus et renoncer au GSM au volant même avec kit main libre. 
 

07:24 Écrit par CoordiWeb dans Réfexions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : danger, analyse des risques |  Facebook |

19/10/2006

RAS LE BOLKESTEIN SUR CHANTIER

12 personnes qui dansent

Bien-être des ‘nouveaux’ travailleurs de la construction

Les travailleurs des nouveaux États membres occupés dans le secteur de la construction en Belgique présentent pas mal de problèmes lorsqu'un coordinateur les rencontre sur un chantier.

Ces travailleurs sont très vulnérables au niveau du bien-être. La communication est le premier problème, si bien qu’ils ne comprennent pas souvent les instructions de sécurité et qu’ils peuvent difficilement communiquer avec les "autorités du chantier". Un autre point sensible est que, comparativement au travailleur de la construction belge moyen, ils n’ont généralement pas reçu de formation de sécurité. Ils n'ont pas nécessairement l’expérience requise pour mettre correctement en oeuvre les produits de la construction ou pour utiliser en sécurité les équipements de chantier. Ne parlons pas des exigences et formalités nécessaires en matière de surveillance de la santé qui ne sont pas toujours remplies chez ces travailleurs . Enfin ils ne disposent souvent pas des équipements de protection individuels requis. Ces manquements sont souvent accentués du fait qu'ils travaillent avec un faux statut d'indépendant.

bolkestein 02Et dire que la directive Bolkestein n'est pas encore passée. Qu'est que cela sera quand elle passera ?

Bolkestein
Contre la directive BOLKESTEIN ... à suivre

00:06 Écrit par CoordiWeb dans Réfexions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : danger |  Facebook |

18/10/2006

Nouveaux ressortissants européens sur le marché du travail ....

Quid de la sécurité du travail ?

Suivez le lien ....

CNAC info 40

Sur le terrain, plafonneurs polonais à l'oeuvre ...

pol01

assez sommaire comme plateforme de travail.

pol02

échafaudage très incomplet. Il était très tenté d'utilser l'escabelle mais il n'a pas osé le faire tant que j'étais la.

pol03

échelle ALTREX - Varytrex easy

reprise uniquement dans les échelles à usage bricoleur - est annoncée comme répondant à la norme EN131.

• Echelle pliable multi-fonctionelle en aluminium
• Prévue de 6 charnières pour travailler en positions et hauteurs différentes
• Très compacte en position repliée. Permet une hauteur de travail jusqu ’à 4.30 m
• Stabilisateur large et pieds robustes en caoutchouc pour une meilleure stabilité
• Charge maximale: 150 kg
• Norme: EN131
• En option: plate-forme en alu

Plus grave, voici sur quoi l'échelle reposait.

pol04
Nous nous revoyons après-demain. En principe ils devraient avoir des équipements plus conformes à l'AR concernant les équipements pour le travail temporaire en hauteur.

 

22:01 Écrit par CoordiWeb dans Echafaudage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chantier, danger |  Facebook |

15/10/2006

ECHAFAUDAGE BON LOOK - MAUVAIS GENRE

Cherchez les 7 erreurs ....

 

Jeu des 7 erreurs - recto sans

 

OK voici des erreurs décelées tout en restant en dehors du chantier un examen plus attentif mettrait certainement en lumière d'autres erreurs ....

Le donneur d'ordre de ce chantier est une grosse entreprise sur le marché ...

 

Jeu des 7 erreurs - recto 7
 
  1. L'appui de l'échafaudage n'est pas correct vu l'empilement des cales et le fait que la base est constitué d'éléments creux (en nombre certe);
  2. Le plancher de travail est à 5 mètres, la plus petite largeur est de 1.2 m : il y a obligation d'ancrer l'échafaudage ce qui n'est pas le cas ici;
  3. Plus grave .... l'échafaudage monté est un échafaudage de type ADRIA. Cependant ce qui ressemble à un échagaudage de maçons (R97) ne l'est pas car il est monté avec des cadres  du R7 échafaudage de soutènement. Les points 1,2,3 sont rédhibitoires pour cet échfaudage qui , plus grave encore, est monté le long d'une route très fréquentée à certaines heures;
  4.  Les planchers posent un peu problème bien que ce type de montage ne soit pas interdit. Cependant une diagonale horizontale doit être montée lorsque l'on monte un 3ème cadre;
  5. Plancher de travail sans aucune protection périphérique ;
  6. Les garde-corps sont n'importe quoi. Il manque une plinthe. Ce manquement est aggravé par la proximité de la voirie;
  7. Planche branlante à proximité de la voirie.

J'ai contacté par e-mail info, le donneur d'ordre ... nous allons voir sa capacité de réaction.

08:00 Écrit par CoordiWeb dans Echafaudage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : danger, action o - suivi o |  Facebook |

06/10/2006

 CO_co, t'es pas un pote

L'intoxication au CO reste la 1re cause de mort toxique accidentelle dans notre pays. Chaque année, une centaine de personnes en meurent et près de deux mille de nos concitoyens sont hospitalisées en raison d'une intoxication au CO. La plupart ont moins de 30 ans

Logo
Lle Centre Antipoison a recensé 613 incidents à l’origine de l’intoxication au monoxyde de carbone de 1.302 personnes pour l'année 2002. Dans 92% des cas, l’intoxication était accidentelle. Moins de 1% des situations concernait le lieu de travail et 2,4% des cas correspondaient à des suicides. Enfin, une partie des intoxications au CO est due à la production de fumées dégagées lors d’un incendie : en 2002, 59 incendies ont été répertoriés ayant provoqué l’intoxication de 110 personnes. Durant cette même année, 26 décès ont été recensés dont la majorité se sont déroulés dans la salle de bains.

 

04:31 Écrit par CoordiWeb dans Produit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : danger |  Facebook |

01/10/2006

Photo grave

casseurs-de-bateaux

http://lechenet.free.fr/Reportages/Shipbreaker/shipbreake...

Les Casseurs de Bateaux - The Shipbreakers - Quebradores de Navios

wiki

Le démantèlement des navirespose de nombreux de problèmes. Ces navires en fin de vie contiennent de nombreux produits toxiques : amiante, huile, etc. Ils sont à ce titre considérés comme des déchets dangereux. Leur prise en charge est dictée par la convention de Bâle, dont l’objectif est de contrôler au niveau international la circulation et l'élimination des déchets dangereux pour la santé humaine ou l'environnement.

Les pratiques sur la plupart des chantiers consistent à échouer les navires à marée haute, de sorte qu’ils se retrouvent immobilisés sur le sable à marée basse. (cliquez sur Wikipédia pour la suite)


 

22:48 Écrit par CoordiWeb dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : produit, danger, environnement |  Facebook |

les taquets d'échelle ... le mauvais choix

Affligeant de bêtises ....
Ces photos datent mais de temps en temps nous pouvons encore tomber sur des chantiers cauchemardesques
DSCF3173

 

Vue rapprochée

DSCF3176

 

Que faut-il penser de ces échafaudages sur taquets d'échelle même s'ils ont une autre facture que ceux ci-dessus :

échafaudage taquet 01

Divers organismes professionnels, notamment en Belgique et en France, ont lancé une campagne d’information pour attirer l’attention sur les dangers et les limites des taquets d’échelle.

Les échafaudages légers ainsi constitués sont, dans tous les cas, inadaptés pour servir de surface de recueil et donc de protection de bas de pente.

Pour les autres cas (travaux de zinguerie, peintures d’avants-toits...) où ce type de matériel peut être admis, les contraintes réglementaires sont telles que bien peu d’arguments sont susceptibles de justifier encore leur utilisation.  En tout état de cause le montage et le démontage nécessitent un minimum de précaution.

Nous invitons les entreprises qui auraient l’intention d’utiliser ce type d’échafaudage comme dispositif de recueil en pied de versant de toiture, à lire les publications du CNAC P-construction N°3 « échafaudages sur taquets d’échelles ».

Au paragraphe 2.1.4, le CNAC mentionne clairement qu’il est interdit de soumettre un échafaudage sur taquets d’échelles à des sollicitations pour lesquels il n’est pas prévu. En particulier, il ne peut pas servir comme dispositif de recueil en pied de versant de toiture, il ne peut pas servir de support à d’autres échafaudages et il ne peut être bâché.

En introduction, le CNAC relate l’étude théorique réalisée par l’Administration de la sécurité qui révèle par ailleurs que, en dehors des dangers qui accompagnent l’utilisation d’échafaudages classiques, ceux établis sur taquets d’échelles présentent des risques très particuliers souvent méconnus ou sous-estimés. Il s’agit notamment des dangers :

·         de renversement de l’ensemble lorsque le plancher de travail est établi à une hauteur insuffisante et lorsque le centre de gravité de l’ensemble n’est plus à l’aplomb de sa base de sustentation.

·         de surcharge de l’échelle d’appui (poids mort de l’échafaudage, la présence d’un, voire de deux hommes et d’un peu de matériau), alors qu’une échelle normalisée n’est prévue que pour supporter le poids d’un seul homme à la fois ;

·         de surcharge de l’échelle d’appui due au moment de flexion supplémentaire induit par l’effet de bras de levier que représente le taquet d’échelle par rapport à une mise en charge classique de l’échelle.

Ce que nos amis Français pense du taquet d'échelle :

Extrait du numéro 53 de juin 2003 de Prévention BTP (magazine de l’O.P.P.B.T.P.) :
“Les organismes professionnels (...) ont lancé une campagne d’information pour attirer l’attention sur les dangers et les limites des taquets d’échelle. (...) Les échafaudages légers ainsi constitués sont, dans tous les cas, inadaptés pour servir de surface de recueil et donc de protection de bas de pente.
Pour les autres cas (travaux de zinguerie, peintures d’avants-toits...) où ce type de matériel peut être admis, les contraintes réglementaires sont telles que bien peu d’arguments sont susceptibles de justifier encore leur utilisation. En tout état de cause le montage et le démontage nécessitent un minimum de précaution.
Et la réglementation impose l’usage d’un système d’arrêt de chute ainsi que des règles strictes d’installations qui sont énoncées dans la plaquette diffusée par les organismes concernés.”
 
image_video_taquet

Cliquez alors sur .... http://www.dimos.fr/web/p49_taquet_d_echelle.html

mais on ne peut pas visionner la video on-line 

 

08:41 Écrit par CoordiWeb dans Echafaudage | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : reflexions, danger, hauteur |  Facebook |