17/12/2006

Commandez et on vous obéira

commande nacelle 01 Dur d'être un tableau de commande sur nacelle. Vu sur chantier. Le SECT signale systématiquement le problème depuis plus d'1 an. Je téléphone au loueur qui me demande si le SECT autorise l'utilisation de la machine. Je réponds que oui. A ce moment, le loueur me demande ou est le problème. Le problème est clair en cas d'accident, le loueur peut être incriminé. Questions à se poser, la responsabilité de la personne qui a loué le matériel peut être engagée puisqu'il autorise son personnel à utiliser la machine. Responsabilité également du SECT qui voit que manifestement rien ne bouge au niveau de cette remarque qui revient au bout d'un an.  Toute machine se doit d'avoir un tableau de  commande lisible et en ordre. Le manuel est également manquant depuis quelques trimestres.

14:40 Écrit par CoordiWeb dans Chantier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : engins, reflexions, danger |  Facebook |

05/11/2006

Une vérité qui dérange ....

film-AL-GORE J'ai mes vérités sur les échafaudages, d'autres travaillent à une autre échelle (jeu de mot facile).
Voici un film qui n'est pas GORE mais de AL GORE. A voir certainement.
 
 
 
 
 
Le gore : définition et origines
Le mot n'existe pas en français et est emprunté à la langue anglaise, du nom commun "gore" (sang) ou encore du verbe "to gore" (éventrer d'un coup de corne). Il faut donc s'attendre à du saignant !
En termes cinématographiques, le mot "gore" renvoie à des films du cinéma d'horreur, où les mutilations diverses et variées (l'imagination des scénaristes, secondée de celle des superviseurs de SFX, est sans limite !) sont montrées dans toutes leur splendeur, sans censure, en général en gros plans, le but étant de dégoûter le plus de spectateurs possibles – et pourquoi pas les charmer aussi, pour peu qu'ils apprécient ce genre de spectacle. On peut donc étendre cette appellation à tout plan explicite, généreux en tripailles, sans pour autant que le film appartienne à l'horreur pure.

Définition empruntée à ...

film gore

 

09:19 Écrit par CoordiWeb dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : reflexions |  Facebook |

01/10/2006

les taquets d'échelle ... le mauvais choix

Affligeant de bêtises ....
Ces photos datent mais de temps en temps nous pouvons encore tomber sur des chantiers cauchemardesques
DSCF3173

 

Vue rapprochée

DSCF3176

 

Que faut-il penser de ces échafaudages sur taquets d'échelle même s'ils ont une autre facture que ceux ci-dessus :

échafaudage taquet 01

Divers organismes professionnels, notamment en Belgique et en France, ont lancé une campagne d’information pour attirer l’attention sur les dangers et les limites des taquets d’échelle.

Les échafaudages légers ainsi constitués sont, dans tous les cas, inadaptés pour servir de surface de recueil et donc de protection de bas de pente.

Pour les autres cas (travaux de zinguerie, peintures d’avants-toits...) où ce type de matériel peut être admis, les contraintes réglementaires sont telles que bien peu d’arguments sont susceptibles de justifier encore leur utilisation.  En tout état de cause le montage et le démontage nécessitent un minimum de précaution.

Nous invitons les entreprises qui auraient l’intention d’utiliser ce type d’échafaudage comme dispositif de recueil en pied de versant de toiture, à lire les publications du CNAC P-construction N°3 « échafaudages sur taquets d’échelles ».

Au paragraphe 2.1.4, le CNAC mentionne clairement qu’il est interdit de soumettre un échafaudage sur taquets d’échelles à des sollicitations pour lesquels il n’est pas prévu. En particulier, il ne peut pas servir comme dispositif de recueil en pied de versant de toiture, il ne peut pas servir de support à d’autres échafaudages et il ne peut être bâché.

En introduction, le CNAC relate l’étude théorique réalisée par l’Administration de la sécurité qui révèle par ailleurs que, en dehors des dangers qui accompagnent l’utilisation d’échafaudages classiques, ceux établis sur taquets d’échelles présentent des risques très particuliers souvent méconnus ou sous-estimés. Il s’agit notamment des dangers :

·         de renversement de l’ensemble lorsque le plancher de travail est établi à une hauteur insuffisante et lorsque le centre de gravité de l’ensemble n’est plus à l’aplomb de sa base de sustentation.

·         de surcharge de l’échelle d’appui (poids mort de l’échafaudage, la présence d’un, voire de deux hommes et d’un peu de matériau), alors qu’une échelle normalisée n’est prévue que pour supporter le poids d’un seul homme à la fois ;

·         de surcharge de l’échelle d’appui due au moment de flexion supplémentaire induit par l’effet de bras de levier que représente le taquet d’échelle par rapport à une mise en charge classique de l’échelle.

Ce que nos amis Français pense du taquet d'échelle :

Extrait du numéro 53 de juin 2003 de Prévention BTP (magazine de l’O.P.P.B.T.P.) :
“Les organismes professionnels (...) ont lancé une campagne d’information pour attirer l’attention sur les dangers et les limites des taquets d’échelle. (...) Les échafaudages légers ainsi constitués sont, dans tous les cas, inadaptés pour servir de surface de recueil et donc de protection de bas de pente.
Pour les autres cas (travaux de zinguerie, peintures d’avants-toits...) où ce type de matériel peut être admis, les contraintes réglementaires sont telles que bien peu d’arguments sont susceptibles de justifier encore leur utilisation. En tout état de cause le montage et le démontage nécessitent un minimum de précaution.
Et la réglementation impose l’usage d’un système d’arrêt de chute ainsi que des règles strictes d’installations qui sont énoncées dans la plaquette diffusée par les organismes concernés.”
 
image_video_taquet

Cliquez alors sur .... http://www.dimos.fr/web/p49_taquet_d_echelle.html

mais on ne peut pas visionner la video on-line 

 

08:41 Écrit par CoordiWeb dans Echafaudage | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : reflexions, danger, hauteur |  Facebook |

30/09/2006

La semaine de tous les dangers

inauguration anonyme small
Dernière semaine de vigilance pour dangers accrus sur chantier.
Le cauchemard des coordinateurs en toutes occasions et pas seulement les électorales...

10:29 Écrit par CoordiWeb dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : reflexions |  Facebook |

24/09/2006

DANGER AMIANTE

Article vu dans le Vif l'Express sur Amiante à l'école : danger ! par Philippe Lamotte.

 

 Allez vite voir sur le site du vif et lisez l'article en question avant qu'il ne passe dans les archives.


Monsieur Lamotte est reconnu comme journaliste spécialisé en environnement (par l'ABE - Agence Bruxelloise pour l'Entreprise) et son article n'est pas mal écrit.

Site intéressant pour les entreprises bruxelloises ... informations environnementales intéressantes ... cliquez  sur le l'image.


Beaucoup de choses sont à dire sur l'amiante et on va en parler de plus en plus ....

 

Sites avec informations intéressantes ....

site du Contrôle du Bien-Être - toute l'information pour le monde du travail.

site de l'ecoconsommation- toute l'information pour le particulier.

... et bien d'autres encore ... dont des scientifiques

 


et même des pro-asbeste (le lobbying de l'amiante au Canada). Cliquez sur la mine et vous irez fricoter avec le diable.

Vue de la mine d'asbeste à Asbestos au Canada.

Ou allez sur le site de radio Canada.

Je ne suis évidemment pas pro-amiante mais c'est toujours intéressant d'avoir des avis contradictoires.

 


Enfin si vous voulez passer vos vacances dans une mine d'amiante, vous pouvez aller en Corse ... à CANARI.

 Pris sur Internet ... cliquez et vous verrez le blog http://c-estselon.hautetfort.com/images/

 

21:45 Écrit par CoordiWeb dans Produit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : maladies, amiante, reflexions |  Facebook |

15/09/2006

Echafaudage pour les ketjes

VILLE DE BRUXELLES

DEMANDE D'AUTORISATION D'OCCUPER

TEMPORAIREMENT LA VOIE PUBLIQUE

 

.... L'échafaudage suspendu sera placé(e) le .......................

Je m'engage à me conformer aux prescriptions réglementaires en ce qui concerne l'établissement de cet échafaudage suspendu , à acquitter les taxes

d'occupation qui me seront réclamées et à enlever cet échafaudage suspendu à la première injonction de l'Administration, sans pouvoir de ce chef prétendre à aucune indemnité.  ....

 

Ce type d'échafaudage peut-il encore être autorisé ?
Il paraît qu'il y a une norme pour cet échafaudage suspendu. Je ne les jamais vue même en marollien.
Les échafaudages conformes aux normes NF EN 12-810 parties 1, 2 et 3 et NF EN 12-811 parties 1 et 2 permettent le montage en sécurité avec mise en place des garde-corps depuis le plancher inférieur. Ces échafaudages doivent être choisis en priorité.

 

Quand on voit le montage et le démontage de ces échafaudages, il y a de quoi frémir surtout quand le(dé)monteur ne se préoccupe pas du public potentiel en ne lui interdisant pas de passer en contrebas.